Un « jeûne » pour exiger l’arrêt de Fessenheim

Le « Collectif convergence des luttes » nous signale que depuis le 3 octobre, Pierre R. a entamé un jeûne à durée indéterminée pour exiger la fermeture immédiate et définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim en Alsace. Des amis sont présents tous les jours avec lui Place Kléber à Strasbourg de 11 à 18h. Des animations musicales, artistiques et des conférences (les 5, 15 et 22 octobre à 20h30 au FEC, place St Etienne) ont lieu autour de cette action tout au long du mois d’octobre.
Les personnes sont invitées à venir soutenir Pierre et les jeûneurs qui se joignent à lui, et particulièrement au moment des rassemblements les samedis 17 et 31 octobre. Des actions surprises sont aussi envisagées.

Le soutien de José Bové

En marge de l’intervention de la chancelière allemande Angela Merkel et du Président français François Hollande aujourd’hui au Parlement européen de Strasbourg, l’eurodéputé José Bové est venu soutenir les militants anti-nucléaire alsaciens qui réclament la fermeture de Fessenheim et particulièrement Pierre R. qui a commencé à Strasbourg un jeûne depuis le 3 octobre. José Bové a demandé à Hollande de fermer Fessenheim avant la COP21 et rappeler qu’il fallait dissocier la fermeture de Fessenheim, promesse de François Hollande en 2012, à l’ouverture très hypothétique de l’EPR de Flamanville.

vidéo de l’intervention de José Bové :

https://youtu.be/WP5Kf1DzcQo

 

Print Friendly, PDF & Email