Archives par mot-clé : frontex

Des mots, des murs, des morts….

images (1)

Noyés, étouffés, écrasés…chaque jour l’actualité est remplie des drames de ceux qui fuient leur pays pour rejoindre l’Europe, dans des conditions extrêmes et souvent au péril de leur vie.

Ils fuient la guerre, la misère, les persécutions…

Selon Frontex, organisme chargé du contrôle des frontières extérieures de l’espace Schengen, pour les seuls sept premiers mois de l’année plus de 340 000 hommes, femmes, enfants ont tenté de rallier l’Europe; ils n’étaient « que » 123 000 en 2014. Ils viennent principalement d’Afrique saharienne, du Pakistan, de Syrie, du Bengladesh.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale aucun flux de réfugiés de cet ordre ne s’était produit en Europe.

Les « réponses « de l’Union européenne et des pays qui la composent se multiplient et se ressemblent: barrages et refoulements à Calais pour ceux qui veulent rejoindre l’Angleterre, contrôles et blocages policiers à Vintimille pour ceux qui veulent traverser la France vers d’autres pays de l’Union, clôture tout au long des 175 kilomètres en Hongrie au long de la frontière avec la Serbie, mobilisation militaire en Macédoine, camps de rétention nauséabonds et contrôlés par des mafias diverses en Hongrie, îles grecques sans infrastructures ni même eau potable submergées par les arrivants, sud de l’Italie où les pêcheurs ramènent régulièrement dans leurs filets les noyés et n’en peuvent plus de n’avoir rien à proposer aux survivants….

Dans ce drame qui dure et s’aggrave les pays européens  rivalisent d’imagination pour ne pas gérer le flux d’arrivants, fuir leurs responsabilités morales et politiques, durcir leurs législations et pratiques policières sur le droit d’asile (« commandement unifié » entre la Grande Bretagne et la France pour bloquer les arrivants à Calais, renonciation de certains pays de l’U.E à l’enregistrement des arrivants pour ne pas avoir à traiter leurs dossiers de demandes d’asile en application des accords Schengen, extrême tolérance pour « laisser passer, laisser filer » vers le pays voisin quand il existe une possibilité – la Serbie, non membre de l’Union par ailleurs, poussant l’obligeance jusqu’à organiser la traversée Continuer la lecture de Des mots, des murs, des morts….