Archives par mot-clé : Droit local

Le Régime local complémentaire d’assurance maladie d’Alsace-Moselle : un droit local datant de 1883 !

Nous venons de recevoir le communiqué daté du 28 janvier 2016, d’Initiative citoyenne alsacienne, association animée par Pierre Klein, sur l’avenir du Régime locale d’assurance maladie. Nous le publions bien volontiers puisqu’il apporte une pierre de plus à l’exigence du développement de ce régime en Alsace-Moselle.

Communiqué au sujet du RLAM

28/1/2016

L’Initiative citoyenne alsacienne (ICA) tient à exprimer son inquiétude quant aux menaces qui pèsent sur le régime local d’assurance maladie (RLAM). Elle rappelle que ce régime a été et reste d’un grand bénéfice pour l’Alsace et la Moselle et leurs habitants (cotisants et ayants droit : salariés, retraités, invalides, étudiants). Il remplit parfaitement les fonctions de régime complémentaire, Il est très bien géré et de surcroît sur place, c’est-à-dire par les syndicats de salariés d’Alsace et de Moselle. Cette gestion partenariale et décentralisée est incontestablement un avantage. Que l’ensemble de la population française puisse profiter à son tour d’un régime complémentaire d’assurance maladie, comme le souhaite le gouvernement, est une très bonne chose. Faut-il pour autant démanteler ce qui existe et qui a fin ses preuves ? Non n’en voyons pas l’intérêt.

Mais sans doute l’occasion est-elle trop bonne pour certains esprits jacobins de ramener l’Alsace et la Moselle sur « le droit chemin » du droit commun ? Une occasion de plus pour déconstruire le bien propre alsacien et mosellan ? Mais au pays du « tous égaux, tous identiques », un bien propre ça n’a pas de raison d’être, dit le jacobin.

Nous tenons à rappeler que si des particularismes ont par le passé été maintenus, c’est parce qu’ils étaient largement en avance sur l’existant dans le reste de la France et aussi parce que les Alsaciens et les Mosellans se sont battus pour leur préservation.

Nous revendiquons un droit à la différence, un droit à l’exception ! C’est aussi cela, la démocratie !

Nous appelons quiconque a le souci de préserver et même d’améliorer ce régime particulier et notamment les institutions, la classe politique, les syndicats de salariés et patronaux, les associations… à se rejoindre sur une plateforme.

Contact : ica2010@orange.fr

Merci !

Pierre Klein


Nous parlons souvent de ce « droit local » d’assurance-maladie qui s’applique dans les seuls trois départements d’Alsace-Moselle. L’Alterpresse68 essaie, dans cet article, d’en expliquer les origines, les particularités et les dangers qui le guette avec la signature par certains syndicats d’un Accord National Interprofessionnel généralisant la complémentaire maladie qui fait la part belle aux assurances privées qui lorgnent sur le « marché » de la maladie et de la retraite.

Son origine 

En Alsace-Moselle, l’histoire de la protection sociale est liée à l’appartenance de ce territoire à l’empire allemand entre 1870 et 1918. Sous l’ère prussiennes, des assurances sociales furent créées en 1883 à la demande d’un mouvement ouvrier puissant fortement organisé (SPD et Freie Gewerkschaften) par le chancelier Bismarck qui voyait dans ces couvertures sociales un moyen de développement du capitalisme allemand.

Elles permirent aux salariés de l’industrie et du commerce de bénéficier d’une couverture maladie quasi-totale. Ce système de caisses locales était administré par les représentants des salaries via l’organisation syndicale.

Lors du retour de l’Alsace Moselle à la France en 1918, cette conquête sociale était largement en avance Continuer la lecture de Le Régime local complémentaire d’assurance maladie d’Alsace-Moselle : un droit local datant de 1883 !

Des élus alsaciens et mosellans liquident le Régime local !

Le 2 juillet dernier, le Premier ministre demande à une mission parlementaire composée d’élus socialistes et Les Républicains d’Alsace et de Moselle, d’étudier l’incidence d’un des articles de la loi ANI (Accord national interprofessionnel) généralisant une complémentaire santé en entreprise, sur le Régime local complémentaire d’assurance maladie d’Alsace-Moselle.

Cette commission vient de remettre son rapport de 91 pages (dont 64 d’annexes). Les 27 pages d’analyse et de réflexion se terminent par une recommandation qui fait hurler ceux qui sont attachés au Régime local. Continuer la lecture de Des élus alsaciens et mosellans liquident le Régime local !

Unser Land : l’autonomie comme but ou comme moyen ?

téléchargement (3)

Jean-Georges Trouillet, 37 ans, vice-président d’Unser Land, sera tête de liste pour sa formation aux prochaines élections régionales. Dans ses conclusions des Universités d’été du mouvement autonomiste qui se sont déroulés le 19 septembre à Sélestat, il trace les grandes lignes de la « Plate-forme du Mouvement alsacien », le programme électoral pour sa formation. Continuer la lecture de Unser Land : l’autonomie comme but ou comme moyen ?