Archives pour l'étiquette culture

L’allemand est aussi une langue de France

Le linguiste se trouve dans cette position singulière de devoir enfoncer des portes ouvertes – des évidences donc – que la politique et les idées reçues s’acharnent à refermer, à verrouiller.
C’est pourquoi il m’appartient  de rappeler ces évidences, car les idées reçues sont aussi résistantes que des verrous. Et au-delà des évidences, il me faut également  désamorcer ces idées reçues et les phobies sous-jacentes.

Continuer la lecture de L’allemand est aussi une langue de France

Alsacien interdit de mémoire : Joseph Rossé

MICHEL KREMPPER

https://www.mixcloud.com/radio-mne/un-autre-son-de-cloche-du-1er-juin-2016/

L’Alsace commence enfin à s’interroger sur son histoire. Sa « disparition administrative » engagée par une réforme territoriale absurde et stupide, ne lui enlève en rien son passé et sa singularité au sein de la république française. Encore faut-il qu’elle se réconcilie avec son histoire et qu’elle l’accepte telle qu’elle est et non pas telle qu’elle a été réécrite par ceux qui veulent effacer sa mémoire. La biographie de Joseph Rossé qui vient de paraître sous la plume de Michel Krempper, avec une préface d’Andrée Munchenbach et éditée chez Yoram, s’attelle à cette difficile mais indispensable tâche.

Continuer la lecture de Alsacien interdit de mémoire : Joseph Rossé

Au cinéma: « Dalton Trumbo »

Tout comme dix de ses confrères scénaristes, tout autant que réalisateurs et producteurs, Dalton Trumbo fut une victime de la paranoïa anticommuniste qui saisit les Etats-Unis, sous le triste patronage du « House Un-American Activites Commitee », et la férule de son principal sectateur, un certain Joseph McCarthy.

Le réalisateur Jay Roach restitue dans son film éponyme la lente disgrâce de ce scénariste hollywoodien prolifique et multi-oscarisé, l’un de ceux qui eurent le plus à pâtir de l’hystérisation de la vie politique américaine sous l’ère Eisenhower, obnubilée alors par le fantasme de l’invasion soviétique et l’atteinte à ses valeurs cardinales.

Campé par un formidable Bryan Cranston (que l’on a découvert dans la série « Breaking bad ») tour à tour matois, tyrannique et intensément humain, Dalton Trumbo cultive avec ferveur le vaste sillon des thrillers politiques à l’américaine, tout en en creusant la veine du « biopic ». Un tantinet académique par son traitement, il vaut surtout pour être une convaincante étude de caractère, interrogeant la valeur de la rectitude morale et de la force de conviction en milieu (très) hostile. Servi par des dialogues habilement ciselés et une mise en scène tirée au cordeau, Dalton Trumbo peut-être vu comme une ode au courage et à la fraternité, passés par pertes et profits au milieu des survivances idéologiques américaines les plus rétrogrades, dont le candidat à la Maison blanche Donald Trump est la toute dernière manifestation.

 

« Dalton Trumbo »

Réalisation : Jay Roach

Avec : Bryan Cranston, Diane Lane, Helen Mirren…

Durée : 124 min.

A voir notamment au Palace à Mulhouse et au Colisée à Colmar.

QUAND LE FRONT NATIONAL SE MÊLE DE CULTURE

Nous avons échappé au pire, pense-t-on. Une preuve nous est donné par cet article de Daniel Muringer sur les propositions culturelles du FN. Mais la « lepénisation » des esprits n’a pas disparue avec ces élections régionales, bien au contraire, le nombre de voix recueilli par l’extrême-droite en atteste. Et on sait combien les autres partis qui aiment « l’ordre » ont parfois des tentations coupables. Alors, mieux vaut savoir à quoi on a échappé pour que ce ne soit pas servi par d’autres, avec un ruban autour….

L’Alterpresse68

Le FN s’est longtemps désintéressé de la culture, la traitant plutôt avec mépris, d’autant que le monde artistique a toujours manifesté une forte hostilité à son égard. Continuer la lecture de QUAND LE FRONT NATIONAL SE MÊLE DE CULTURE