REVENU UNIVERSEL… 22 OCTOBRE A KINGERSHEIM

On en parle partout ! Même les plus libéraux trouveraient dans un « revenu universel » des vertus. Pour dynamiser la consommation de masse ?Quelles que soient les motivations, l’idée que chaque individu bénéficie d’un revenu garanti commence à faire son chemin. N’oublions pas que c’est dans le pays où les banques sont reines, la Suisse, qu’un référendum a été organisé sous l’impulsion de Daniel Häni, installé à Bâle, pour proposer un revenu universel de 2.500 FS en Helvétie. Bon, le « non » l’a emporté, mais que cette question soit soulevée dans ce pays n’est pas passé inaperçu.
Des possibles candidats à l’élection présidentielle en France reprennent l’idée. Même à droite…
Pourtant, il n’est pas encore clair si tout le monde parle de la même chose : salaire ou revenu, minimal ou universel, remplaçant les aides actuelles ou une prestation sociale nouvelle, financé par le budget de l’Etat ou la Sécu…
On pourra déjà avoir quelques réponses lors du forum organisé par plusieurs associations le 22 octobre à la Maison de la Citoyenneté à Kingersheim.Et le 24 octobre également puisque la sénatrice socialiste P. Schillinger organise son propre débat… à la Chambre de commerce et d’industrie de Mulhouse. Il fut un temps où les parlementaires de gauche privilégiaient les Bourses du Travail ou les Maisons du Peuple pour cela. Il n’y a pas que l’époque qui change…
Michel Muller

Print Friendly, PDF & Email