Le joyeux noël des retraités de la Ville de Mulhouse et M2A

A peine venaient-ils de terminer de voter, et bien, à ce qu’on leur serinait depuis l’annonce des résultats, que le facteur vint apporter la nouvelle aux personnels retraités de la Ville de Mulhouse et de la M2A : la prime de Noël de leur amicale ne sera pas à la hauteur de ce qu’ils avaient l’habitude de percevoir. Elle a été amputée de moitié. Celles et ceux qui comptaient sur cette somme pour effectuer leurs achats de Noël devront revoir leurs listes. Et comme si cela ne suffisait pas, il leur était précisé que cela préludait à la suppression définitive de la dite prime dès l’année prochaine.
On jugera de l’élégance du procédé.
Exagération ?
A y regarder de plus près, on s’aperçoit que le chèque date du 26 novembre, les courriers explicatifs d’accompagnement datent eux respectivement du 1er juin et du 29 octobre et que le tout arrive ces jours-ci dans les boîtes aux lettres.
Et que disent ces courriers explicatifs ? Pas tout à fait la même chose.
Qu’on en juge :
Le premier, du 1er juin, émane du directeur général des services qui annonce au président de l’Amicale des personnels en jargon administratif que selon un rapport de la Cour des comptes la Ville ne pouvait plus participer à des prestations en faveur des retraités et que pour se mettre en conformité avec la loi, les collectivités allaient cesser toute subvention en ce domaine.
Le second du 29 octobre est signé par le président de l’Amicale. Il ajoute à l’argument administratif un autre qui le fait voler en éclat. Il fait en effet référence aux difficultés financières des collectivités territoriales. Ah tiens !
Tout en admettant que ce n’était pas acceptable, il écrit : «Vous (i.e. les retraités) avez effectivement perdu quelques avantages au sein de l’Amicale mais nous espérons que vous reconnaîtrez aussi que la situation actuelle de vos collègues actifs n’est guère plus enviable (point d’indice bloqué depuis 2010, évolution de carrière rallongée, augmentation du temps de travail d’une heure sans compensation à partir du 1er janvier 2016) ».
Les voilà consolés.
Joyeux Noël
D’r Wagges

Print Friendly, PDF & Email