Archives pour la catégorie Notre Alsace

L’Alsace mal barrée !

On votera encore à la fin de l’année. Pour les « régionales », cette fois-ci. Les élections départementales et leur fiasco envisagé pas encore passées, c’est déjà la prochaine échéance électorale qui semble préoccuper certaines figures politiques de la Région. Un (in)certain maire de Mulhouse se voit déjà ministre en 2017… A rire ou à pleurer, à vous de voir…

Mille manifestants à Strasbourg contre la réforme des collectivités territoriales le 17 décembre, une chanson débile se voulant un « hymne » à l’Alsace : avec de tels appuis, notre Région est mal partie pour faire valoir ses exigences dans la future grande collectivité.

Où sont passés les milliers de manifestants d’octobre ?

Rappelez-vous, le 11 octobre dernier, d’importantes manifestations réunissaient des milliers (7.000 selon la police, 20.000 selon les organisateurs) de participants contre le projet gouvernemental de grande région Est. Ajoutons que de nombreux autres milliers d’opposants n’ont pas voulu se joindre à des manifestations dont certains slogans étaient inacceptables. On peut donc dire qu’une majorité d’Alsaciens étaient et sont toujours opposés à cette réforme.

Samedi dernier ils n’étaient plus qu’un petit millier Continuer la lecture de L’Alsace mal barrée !

Fessenheim: fermera, fermera pas?

Fukushima:

11 mars 2011: le tsunami provoque  l’accident industriel majeur que le monde entier connaît et depuis septembre 2013 la totalité des 48 réacteurs  nucléaires du Japon sont arrêtés.

2012: le ministre japonais en fonction lors de l’accident de Fukushima  déclare lors d’une audition parlementaire que le désastre avait failli provoquer l’évacuation de Tokyo et de ses 30 millions d’habitants, ce qui aurait provoqué  un « effondrement national ». Il déclare que les conséquences d’un accident nucléaire sont « trop importantes pour en accepter le risque ».

Fin 2014: les autorités de sûreté nucléaire au Japon ont donné leurs premiers feux verts pour la relance de quatre réacteurs (dont 2 à proximité d’un volcan actif).

22 févier 2015: une nouvelle fuite d’eau hautement radioactive (70 fois plus que le reste du site) est détectée sur la centrale dévastée de Fukushima ; elle se déverse dans l’océan. Les 6000 ouvriers affectés au chantier de la centrale sont toujours soumis à de fortes radiation quotidiennes; le  démantèlement des installations est considéré comme difficile et dangereux  et devrait prendre au moins quarante ans; 120 000 « réfugiés nucléaires » ne peuvent toujours pas rentrer chez eux.

370 000 tonnes d’eaux hautement contaminées utilisées pour refroidir ce qui reste du cœur et des barres de combustibles fondues des trois réacteurs impliqués en 2011 sont stockées dans plus de 1000 citernes dont l’étanchéité inquiète l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Mai 2015 : un mur de glace souterrain de 30 mètres de profondeur, entourant les réacteurs, devrait être « mis en service »  pour empêcher les eaux radioactives d’atteindre les nappes phréatiques.

Fessenheim :

Plus vieille centrale nucléaire française.

Des éléments majeurs, comme les cuves, sont prévus pour une durée maximale d’exploitation de 32 ans et ont désormais atteint les 38 ans de durée de Continuer la lecture de Fessenheim: fermera, fermera pas?

Chasses aux sorcières : on a toujours besoin de son hérétique

images

Le vendredi 27 mars prochain à 19 h aura lieu à la Cave Dîmière, place Saint-Léger à Guebwiller, une soirée-débat Caméra Citoyenne intitulée « Justice et société, hier et aujourd’hui », organisée par un collectif d’associations locales et Europe Écologie Les Verts, en partenariat avec le Centre Départemental d’Histoire des Familles.

Le sujet de départ de cette soirée sera la présentation par Bernard Grunenwald du procès criminel contre Élisabeth Gewinner, une bourgeoise septuagénaire de Guebwiller, qui a été accusée de sorcellerie et brûlée sur le bûcher le 27 mars 1615, c’est-à-dire exactement quatre siècles plus tôt. Bernard Grunenwald a retrouvé dans les archives municipales de Guebwiller les documents du procès, écrits en allemand ancien, et les a retranscrits et traduits en français dans un fascicule de 130 pages que l’on pourra acheter lors de la soirée-débat.

Principale preuve : des aveux sous la torture

Ce document exceptionnel, qui dépeint aussi la société alsacienne au début du XVIIe siècle, montre comment Continuer la lecture de Chasses aux sorcières : on a toujours besoin de son hérétique

Entretien de la rédaction avec Djamila Sonzogni: TAFTA vaut bien une motion!

Djamila Sonzogni, conseillère municipale de Mulhouse et conseillère régionale d’Alsace, Europe Ecologie les Verts (18 février):

Rappel préalable de la rédaction: le TAFTA, « what is it »?

DS: Depuis l’été 2013 Européens et Américains négocient l’accord commercial dit traité Continuer la lecture de Entretien de la rédaction avec Djamila Sonzogni: TAFTA vaut bien une motion!

Marie-Claire Vitoux : « Mulhouse est l’archétype de la ville fabriquée par les flux migratoires »

Entretien de la rédaction de L’Alterpresse68  avec l’historienne et citoyenne engagée Marie-Claire Vitoux, maître de conférence fraîchement retraitée de l’Université de Haute-Alsace, spécialiste de l’histoire industrielle et de condition ouvrière au XIXe siècle à Mulhouse. Continuer la lecture de Marie-Claire Vitoux : « Mulhouse est l’archétype de la ville fabriquée par les flux migratoires »

D’UNE REGION A L’AUTRE : COMMENT SE DEFEND LE BILINGUISME…

La presse régionale (L’Alsace et les DNA) ont fait état d’une affaire qui fait polémique dans le Sundgau depuis plusieurs jours. L’Education nationale refuse d’ouvrir le cursus bilingue au collège de Dannemarie au motif que seuls onze élèves l’intégreraient à la rentrée de septembre. Il faut rappeler que voilà 6 ans, un cursus bilingue était ouvert à l’école maternelle de Dannemarie et au Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de Traubach. Ces premiers enfants bilingues, actuellement en CM2, doivent intégrer le collège en septembre. Mais s’ils veulent poursuivre dans la voie bilingue, ils ne pourront le faire Continuer la lecture de D’UNE REGION A L’AUTRE : COMMENT SE DEFEND LE BILINGUISME…

Ni à faire, ni à refaire… Et pourtant la grande région se met en place !

 

Les oppositions à la mise en place des grandes régions se multiplient. Décidée d’en haut, sans concertation avec les populations concernées, la réforme va se mettre en place par le fait du prince. Pour notre région particulièrement, une opposition hétéroclite n’a débouché sur rien de bien concret. Pire, certaines positions ou déclarations entendues lors des manifestations, interrogent sur la motivation politique de ses acteurs. Continuer la lecture de Ni à faire, ni à refaire… Et pourtant la grande région se met en place !

Pour des régions qui ont du sens (2)

2. La délicate question de l’autonomie et du peuple « alsacien »

 En grande part, nombre de militants régionaux du PCF doivent partager l’analyse réductrice faite par le Parti de Gauche, pour eux comme pour lui, toute évocation d’autonomisme (ou de régionalisme) étant empreinte de relents sulfureux et ils sont également plus prompts aux procès en sorcellerie qu’à une convergence limitée et réfléchie sur un point qui relève toute de même d’une sérieuse atteinte à la démocratie. Continuer la lecture de Pour des régions qui ont du sens (2)

Pour des régions qui ont du sens

L’Alterpresse crée une nouvelle rubrique « Notre Alsace ». Celle-ci est destinée à alimenter le débat sur la réforme territoriale, la nouvelle organisation des régions et la place de l’Alsace dans ce bouleversement qui n’est pas qu’administratif. Les enjeux économiques, sociaux, culturels sont tout aussi importants que les incidences politiques de cette réforme. Continuer la lecture de Pour des régions qui ont du sens