Archives de catégorie : International

Riga : poussez la Grèce vers la sortie ?

images (4)

25 avril 2015, énième réunion de l’EUROGROUP, à Riga, Lettonie, cette fois. En première de leurs éditions WEB, TA NEA et TO VIMA ont placé la photo de famille de tous ces ministres des finances groupés autour de leur président, le néerlandais Dijsselbloem. Il a l’air satisfait, dans son costume bleu pétrole un peu étriqué de bon élève de la classe. Du moins peut-on le supposer, car il n’est pas très attentif à l’objectif. Tourné vers ceux du second rang, il semble échanger avec trois d’entre eux un bon mot, car ils sont tout sourire. A ses côtés, Mario Draghi, gouverneur de la BCI, lèvres serrées et visage figé, n’apprécie pas, Continuer la lecture de Riga : poussez la Grèce vers la sortie ?

Israël expulse deux militantes haut-rhinoises AFPS: silence, on colonise…

mission-bienvenue-010412

Lundi 27 avril deux militantes de l’Association France Palestine Solidarité (A.F.P.S) sont arrivées à l’aéroport de Bâle Mulhouse, refoulées par les autorités israéliennes.

Tout comme le président de l’A.F.P.S 68, participant à la même mission de coopération économique avec des villages palestiniens,  elles ont été placées dès leur leur arrivée à Tel Aviv en centre de rétention durant trois jours, puis sont passées devant le tribunal pour contester leur garde à vue et surtout prévenir une interdiction du territoire israélien pouvant atteindre 10 ans, interdiction déjà subie en 2014 et dont elles avaient alors obtenu la levée.

Le président a lui été autorisé à poursuivre cette mission avec plusieurs militants associatifs.

Les services du Ministère français des affaires étrangères, en particulier le Directeur de Cabinet du Ministre, alertés par l’AFPS, avaient précisé par écrit être intervenus pour faire lever l’interdiction d’entrée par l’entremise de l’Ambassade de France et les services consulaires assistaient à l’audience de contestation de la mesure de refoulement.

Le Directeur  de Cabinet, par courrier adressé au Président national de l’AFPS, avait jugé bon Continuer la lecture de Israël expulse deux militantes haut-rhinoises AFPS: silence, on colonise…

L’immersion, pour apprendre l’alsacien aux enfants

thierry kranzer

Il y avait monde ce jeudi 16 avril au Stammdisch de Rouffach pour une soirée consacrée à l’apprentissage de la langue alsacienne. Thierry Kranzer, président de  l’Union Alsacienne de New York, attaché de presse aux Nations Unies, mène un combat permanent pour la défense de la langue alsacienne et est venu pour présenter le Fonds international pour la langue alsacienne (FIAL).

REDEVENIR UNE LANGUE D’USAGE

La réflexion du conférencier est bien structurée : si aujourd’hui il y a encore 30% de locuteurs alsaciens dans la région, chez les jeunes ils ne seraient plus que 3%, ce qui signifie que l’alsacien est voué à la disparition si rien n’est fait.

Il rappelle qu’une langue se meurt au bout de trois générations si elle n’est plus utilisée couramment. Or, les jeunes bambins sont la 4e génération après la seconde guerre mondiale et devrait être la génération renversant la tendance. Il fait le pari qu’en prenant les mesures nécessaires, la langue pourra à nouveau être parlée fréquemment au bout des prochaines trois générations.

Mais la difficulté réside dans le fait que l’alsacien n’est plus parlé à la maison, ni dans les médias, ni dans la vie économique, ni dans la sphère administrative et, évidemment, ni à l’école.

C’est pourquoi il prône l’ « immersion », c’est-à-dire de créer des  lieux d’accueil pour les plus petits (crèche, jardins d’enfants, maternelles) dans lesquelles ne serait parlé que l’alsacien.

Arrivés en primaire, les enfants devraient poursuivre leurs études en classes bilingues français-allemand, sachant Continuer la lecture de L’immersion, pour apprendre l’alsacien aux enfants

Flamanville, le chantier maudit.

flamanville

Depuis son démarrage en 2017 le chantier de l’EPR (réacteur pressurisé européen) vient de connaître une nouvelle difficulté qui pourrait condamner le projet lui-même.

La découverte d’une anomalie « très sérieuse » par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans la composition de l’acier de la cuve  du réacteur plombe encore plus les chances de vendre cette technologie à l’étranger.

Le risque de fissure dans la cuve du réacteur (couvercle et fond) concerne un élément vital du futur réacteur. C’erst la cuve qui contient le combustible nucléaire et permet de confiner la radioactivité.

La capacité de l’acier, dans certaines zones, à absorber un choc est donc moindre que celle prévue par la réglementation et les risques de fuite d’eau radioactive sont accrus.

Mais cette pièce est fondamentale pour l’installation et son démontage pour remplacement éventuel paraît extrêmement complexe, si même possible, et l’opération très lourde en termes de coûts et de délais, a répété le président de l’ ASN.

LE MODELE EPR REMIS EN QUESTION

C’est désormais l’avenir industriel même de la filière EPR qui est en jeu et pour Greenpeace il s’agit déjà d’un coup de grâce donné à cette technologie qui n’a cessé d’accumuler les déboires Continuer la lecture de Flamanville, le chantier maudit.

Un doigt d’honneur la télévision allemande ARD !

Toutes les télévisions, tout le réseau internet en a été saturé. Enfin on avait la preuve que ce gouvernement radical grec narguait la grande et si bonne, généreuse, Allemagne. Le ministre de  l’Economie Iannis Varoufakis aurait été l’auteur d’un geste indécent et irrévérencieux à l’égard de son « bienfaiteur ». C’était vrai, puisque la télévision publique ARD le montrait dans un film. Mais comme quoi l’image peut être trompeuse… Et les manipulations pour créer des tensions sur le plan politique sont toujours d’actualité. La preuve…

Le magazine satirique de la ZDF, Neo Magazine Royal, vient d’apporter la preuve du trucage de cette vidéo, qu’un journaliste d’ARD, Jauch, a présentée comme un « Stinkfinger » (en grec, littéralement: doigt dans le cul, et en français, pudiquement « doigt d’honneur) de Iannis Varoufakis à l’encontre des Allemands, lors d’une intervention faite en mai 2013 au festival subversif de Zagreb, alors qu’il n’était ni ministre, ni personnalité gouvernementale. La démonstration faite en vidéo avec les monteurs du studio croate, est particulièrement éloquente, et tourne en ridicule Continuer la lecture de Un doigt d’honneur la télévision allemande ARD !

Les Palestiniens intensifient les actions de boycott et s’attaquent aux produits alimentaires…

La campagne internationale Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) initiée par les organisations de la société civile palestinienne en 2005 visait à isoler l’Etat d’Israël pour qu’il respecte les droits nationaux du peuple palestinien.

Dans nombre de pays, dont la France, les développements de cette campagne sont toujours  nombreux (appels au boycott pacifique de produits cibles et pétitions devant des magasins distribuant des produits issus des territoires palestiniens occupés et frauduleusement étiquetés « Israël », appels à la rupture de partenariats économiques nationaux ou européens avec des structures israéliennes favorisant l’investissement dans ces mêmes territoires occupés, refus d’investissements de structures financières européenne, voire américaines, sur des projets confortant la colonisation  etc.…).

[on doit rappeler ici que la France est par ailleurs le seul pays au monde à avoir pris des dispositions juridiques pour pénaliser ces campagnes (circulaire Alliot – Marie/Taubira) et que 12 militants de la région de Mulhouse attendent le résultat de leur pourvoi en cassation après leur condamnation par la cour d’appel de Colmar)].

Si  ces actions – qui dans certains pays ont pris une ampleur très significative – ont surtout un impact symbolique sur le développement de l’économie israélienne elles sont aussi un vrai sujet de préoccupation Continuer la lecture de Les Palestiniens intensifient les actions de boycott et s’attaquent aux produits alimentaires…

MON AMI MAKIS… « Έλα Μάκη μού, φίλε ! »

ferry grecTous ceux qui ont eu l’occasion de voyager dans les Cyclades ces dernières années, connaissent l’AQUA SPIRIT, de la compagnie NEL, ou l’ont emprunté pour aller d’une île à l’autre. C’est un vaillant petit ferry d’origine scandinave. Construit en Norvège en 1999, il a servi là-bas de navire-casino, sur lequel on embarquait pour jouer et s’enivrer à l’abri des lourdes taxes en vigueur dans ces pays. Puis il a été vendu à la NEL, une des grosses compagnies opérant en mer Egée. La NEL, Ναυτιλιακή  εταιρία Λέσβου (compagnie maritime de Lesbos), fondée à Mytilène pour la desserte de cette grande île de l’ancienne Ionie, a diversifié son activité, et touché pas mal de subventions en se portant candidate à l’exploitation de l’ « Agoni grammi » (ligne non rentable) interne aux Cyclades. Elle y a opéré des liaisons avec les deux « Aeolos Kenteris », premiers bateaux rapides à coque conventionnelle (et non un catamaran), fabriqués par Alstom Atlantic. Le patronyme de ces navires pas Continuer la lecture de MON AMI MAKIS… « Έλα Μάκη μού, φίλε ! »

Pour mieux comprendre la Grèce…

L’accord au forceps conclu vendredi 19 février entre la Grèce et ses partenaires de l’Eurogroup a donné l’occasion à l’éditorialiste de « L’Alsace », Raymond Couraud, d’exposer à son lectorat ce qu’il pense que ce dernier aime à entendre. Ce faisant, il s’inscrit dans la ligne des dirigeants allemands, dont l’intransigeance est d’abord destinée à permettre à la CDU de flatter ses électeurs. Continuer la lecture de Pour mieux comprendre la Grèce…

Deutsche Arroganz ?

La puissance économique de l’Allemagne lui permet aujourd’hui d’être le pays leader en Europe. C’est encore plus vrai pour la zone Euro dans laquelle nos voisins germaniques impriment leur vision de la monnaie, de la politique économique… Francfort accueille en outre la Banque Centrale Européenne dont le rôle au sein de l’Europe a été fortement inspiré par celui de la Bundesbank à l’époque de la République Fédérale.

L’époque où l’Allemagne était considérée comme un « géant » économique, sans politique étrangère, avec une armée sous tutelle de l’OTAN, et donc un « nain » politique, est bien révolue. A présent, l’Allemagne n’a plus besoin de qui que ce soit pour intervenir sur ce point : auparavant, dans le tandem qu’elle formait avec la France, cette dernière disposait du poids politique, cela aussi est révolu.

L’EXEMPLE DU PACTE BUDGETAIRE EUROPEEN ET DE LA GRECE

Quand François Hollande avait promis de renégocier le traité européen issu de l’accord du 9 décembre 2011 « en privilégiant la croissance et l’emploi et en réorientant le rôle de la Banque Centrale européenne dans cette direction », il s’est heurté au « nein » Continuer la lecture de Deutsche Arroganz ?

GRECE : LA DEMOCRATIE S’INVITE AU BAL DES HYPOCRITES

Alexis Tsipras,  nouveau Premier Ministre, vient de faire sa déclaration de politique générale à la « VOULI », le parlement grec, dimanche 8 février. Il y affirme clairement sa position : le suffrage et  la volonté du peuple dont lui et son gouvernement procèdent ne sont en aucun cas discutables, et ne peuvent être remis en cause. Il en va de même des engagements pris, lesquels ont justement été validés par la volonté populaire.

Il insiste par ailleurs sur sa volonté de procéder aux réformes structurelles indispensables dans Continuer la lecture de GRECE : LA DEMOCRATIE S’INVITE AU BAL DES HYPOCRITES