Tous les articles par l'alterpresse68

VOUS AVEZ LA PAROLE ! (à propos de POC, par le Parti de Gauche)

Le Parti de Gauche 68 communique:

Le 9 mai a été inaugurée l’extension de l’Eglise évangélique charismatique de la Porte ouverte chrétienne (POC) en présence du sous-préfet de Thann-Guebwiller et d’élus locaux : l’adjoint au maire de Mulhouse chargé de la sécurité et des cultes, le vice-président de Mulhouse Alsace Agglomération, le député et président du Conseil départemental du Haut-Rhin , ainsi que le député-maire de Pfastatt. Le ministre de l’Intérieur était également attendu mais, empêché par une obligation de dernière minute.

Tout ce beau monde, représentant notre nation et nos collectivités territoriales, semble oublier que notre République est un état laïc !

Par ailleurs, ils ne peuvent pas ignorer le prosélytisme et l’équivoque de cette « Eglise »…Porte Ouverte Chrétienne revendique surtout des guérisons « divines » !

Des associations de défense des victimes de la Porte Ouverte dénoncent des dérives sectaires.

On ne peut qu’être  stupéfait de la  désinvolture d’élus et de représentant de l’état cautionnant, par leur participation, une assemblée aussi controversée. Sommes-nous en présence d’une nouvelle conception de la laïcité ?

Notre histoire a été marquée par des siècles de guerres religieuses.

Notre laïcité républicaine est garante de la paix civileans le respect des croyances et convictions de chacun. Elle ne saurait en aucun cas être remise en cause.

Le Parti de Gauche du Haut-Rhin y veillera.

ÜSSGAZULLTER HARÉNGSCHWÀNZ

CE5vYK2UsAEpFJa

Sur le blog d’Alexis CORBIERE, secrétaire national du Parti de Gauche, un papier, en date du 7 mai dernier, nous recommande chaudement la lecture du dernier ouvrage de Jean-Luc MELENCHON, intitulé « le hareng de Bismarck, le poison allemand » dont il dresse un tableau dithyrambique et dont il est dit qu’il  convient de le « lire absolument ».

En attendant de m’atteler à cette lecture de cette œuvre soi-disante indispensable, je me contente pour l’heure d’examiner le contenu de l’article qui en fait l’éloge, en soi déjà amplement source d’étonnement autant que de consternation. A titre préventif, celui-ci tente de désamorcer à l’avance les critiques que le pamphlet (ainsi nommé) pourrait essuyer, en l’occurrence celui de germanophobie : avec un titre pareil sans doute soigneusement choisi, c’est mal parti.

VRAIMENT, QUE LA DROITE ALLEMANDE ?

Première surprise : les droites européennes, à l’exception de l’allemande, sont mises hors de cause dans la politique européenne actuelle : c’est à la CSU-CDU d’Angela Merkel qu’incombe la responsabilité de la politique de rigueur de Bruxelles et à elle seule (pourtant, Hollande vient de rappeler à Cameron qu’il n’est pas question de revenir sur les traités qui y président … et il n’est pas de droite, ou pas encore entièrement !) L’austérité, c’est l’Allemagne, et pas Manuel Valls, ni Barroso, ni Jüncker Continuer la lecture de ÜSSGAZULLTER HARÉNGSCHWÀNZ

Un collectif de soutien au peuple grec

L’Alterpresse68 a pris l’initiative de proposer à diverses organisations et personnes de créer un collectif de soutien au peuple grec. Vous lirez le communiqué constitutif sur notre site.
Pourquoi un (petit) média comme nous a voulu cela ?

Parce qu’il y en a assez d’une désinformation générale sur ce qui se passe en Grèce, des calomnies à l’égard du peuple, des sarcasmes délivrés à un gouvernement qui met en cause le dogme de la Troïka, assez des mensonges et tripatouillages des chiffres, assez des fables autour de la dette…

Parce que le respect de l’expression d’un vote est la base de la démocratie, même dans une démocratie « bourgeoise » !

Parce que nous ne voulons pas que nos gouvernements réussissent à rééditer la pantalonnade de 2005 quand le peuple français a rejeté le Traité constitutionnel européen et qu’ensuite l’écrasante majorité de la représentation parlementaire s’est sentie obligée d’adopter le contenu de ce traité.

Parce que la politique imposée par l’Union européenne, la BCE et le FMI ne fonctionne pas et on jeté la Grèce dans une récession entraînant une crise humanitaire

Certes, l’austérité en France n’a pas atteint la même ampleur qu’en Grèce. Mais si nous ne résistons pas, les dégâts causés ici ressembleront de plus en plus à ceux observés là-bas

Parce que nous ne voulons pas que la détresse sociale permette aux partis d’extrême-droite d’arriver au pouvoir de nombreux pays européens.

Parce que nous ne voulons pas laisser un peuple seul face au mur de l’argent et qu’il a besoin de ressentir concrètement la solidarité venant des autres peuples et particulièrement de France

Parce que nous ne voudrions pas que Syriza – sous l’effet d’un rapport de force de plus en plus défavorable – se sente obligée de refermer la porte de l’espoir qu’elle a entrouverte pour tous ceux qui subissent les diktats et les dégâts de la finance mondialisée.

L’Alterpresse68

VOUS AVEZ LA PAROLE ! (lettre ouverte au Président de la République)

L’Alterpresse68 inaugure une nouvelle rubrique permanente : « Vous avez la parole ! ».

Il nous a semblé intéressant de laisser un espace ouvert à une expression directe pour les lecteurs. Nos articles essaient de couvrir l’ensemble des sujets qui préoccupent la population mais aucun organe d’information ne peut se targuer de couvrir toutes les préoccupations. Et il nous semble dommage de passer à côté d’expressions citoyennes directes qui sont également des informations.

La forme de journal électronique nous offre la possibilité d’ouvrir nos colonnes aux lecteurs et de leur permettre de s’exprimer librement.

Nous y publierons vos remarques, textes, images, sans intervenir dans leur rédaction.

Nous veillerons néanmoins au respect d’une éthique qui est la nôtre : la diffamation, les propos racistes ou antisémites, Continuer la lecture de VOUS AVEZ LA PAROLE ! (lettre ouverte au Président de la République)

34e Foire éco-bio d’Alsace

34e Foire éco-bio d’Alsace au Parc des Expositions de Colmar,  du jeudi 14 au dimanche 17 mai 2015.

La doyenne des manifestations dédiées aux produits écologiques et biologiques, une des plus importantes dans l’Hexagone, réunira quelque 480 exposant(-e)s (associations incluses).

Depuis 2007 c’est la cité natale du sculpteur Frédéric-Auguste Bartholdi qui accueille cette Foire. Auparavant, celle-ci se tenait, dans un cadre assez bucolique et un tantinet plus convivial, à Rouffach (d’abord l’Allée des remparts, puis la Place de l’église), localité de 4600 habitant(-e)s située à seize kilomètres au sud. Continuer la lecture de 34e Foire éco-bio d’Alsace

Nouvelle embrouille à Fessenheim !

EDF cache un grave problème puis rafistole son circuit de sauvegarde en catimini

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ et les associations Alsace Nature, CSFR, Stop Fessenheim, Stop Transports-Halte au Nucléaire et le Réseau Fukussenheim viennent de découvrir que des événements extrêmement graves se sont passés à la centrale nucléaire de Fessenheim la nuit du 12 au 13 décembre 2014. Or le sujet a été tu lors de la réunion de la CLIS (Commission Locale d’Information et de Surveillance) qui s’ensuivit le 10 mars 2015. Continuer la lecture de Nouvelle embrouille à Fessenheim !

Suis – je devenu « terroriste » ?

Je suis rassuré !…

Je suis rassuré : ce 5 mai nos députés ont adopté le projet de loi sur le renseignement destiné à lutter contre le terrorisme.

Comme devraient l’être ceux qui ont vécu mai 68, l’appartenance à quelques groupuscules parfois agités, qui ont traîné le spleen de leurs vingt ans du côté de Kaboul où ils consommaient leur ration de « hash », plus tard manifestaient contre Franco, pour le Vietnam de l’oncle Ho, pour soutenir la révolution des œillets au Portugal, contre les colonels grecs, participaient à de grands conflits sociaux, manifestaient lorsque les bidonvilles de Marseille et de Nanterre étaient rasés avec le concours des CRS… Continuer la lecture de Suis – je devenu « terroriste » ?

Comment ne pas se faire confisquer la pensée, la parole et le silence ?

« La parole est confisquée par des professionnels qui en ont l’apanage de par leur statut social et leur formation. Ils font métier de penser à la place des autres ». « Cette tyrannie prend mille formes » d’autant que « les institutions se chargent de remettre les gens à leur place assignée : humiliation, conditionnement, mystification ».

Cette description de l’apparition « naturelle », et très courante, de comportements entravant le déploiement de la démocratie dans beaucoup de milieux militants, extraite d’un article paru sur un blog hébergé par Médiapart (CAMédia) a interpellé les animateurs de L’Alterpresse 68. Continuer la lecture de Comment ne pas se faire confisquer la pensée, la parole et le silence ?

« Collectif 68 » : infos pratiques et diverses (Grèce)

Cette page consacrée aux initiatives du « collectif 68 » en soutien au peuple grec sera régulièrement mise à jour (dernière mise à jour:  le 6 juillet  2015 ;  les ajouts les plus récents sont en couleur).

Les textes retirés de cette page sont archivés sur une page rangée à la fin du site, intitulée :

« Archives infos pratiques et diverses »

Vous y trouverez ci-dessous toutes les informations sur les initiatives prises par le « Collectif 68 en soutien au peuple grec» ou par un de ses membres. Merci de les rediffuser dans vos réseaux.

Le texte intégral peut-être téléchargé en PDF pour rediffusion (voir bas de page). Les liens restent actifs.
Continuer la lecture de « Collectif 68 » : infos pratiques et diverses (Grèce)

EN SOUTIEN AU PEUPLE GREC UN « COLLECTIF 68 » S’EST CONSTITUE

Par son vote le 25 janvier 2015, le peuple grec a exprimé sa volonté de rompre avec les politiques d’austérité menées par le précédent gouvernement et imposées depuis plusieurs années par la Troïka (Banque Centrale Européenne, Fonds Monétaire International et Commission Européenne) qui protège d’abord les intérêts de la finance internationale. Ces politiques sont désastreuses et la Grèce connaît une véritable crise humanitaire.

Pourtant, le nouveau gouvernement grec est aujourd’hui confronté à des pressions des institutions européennes et des gouvernements de la plupart des pays qui veulent éviter la mise en œuvre de son programme pour lequel il a été démocratiquement élu. Dans un passé récent, des gouvernements ont refusé de tenir compte du choix de leurs concitoyens : le « non » au référendum sur le Traité constitutionnel en France en 2005, pourtant ratifié ensuite par le seul parlement en est un exemple flagrant qui ne doit pas se renouveler.

Les prochains mois seront décisifs pour que des politiques permettant de sortir enfin la Grèce de la crise économique et sociale dans laquelle cinq ans de cure d’austérité l’ont plongée, pour que le choix du peuple grec soit respecté, pour construire les bases d’une autre Europe : solidaire, écologique, juste et démocratique.

Nous ne pouvons souscrire à la logique selon laquelle « il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens», comme l’a affirmé Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne qui a fait le choix de soutenir les banques en imposant le remboursement d’une dette qui, en réalité, a explosé ces dernières années d’austérité, passant de 103%du PIB en 2007 à 176,3% en 2014. Ce sont les choix du peuple souverain qui doivent être respectés et reconnus, c’est également une question de dignité! En cela, la lutte menée par le gouvernement grec pour mettre en œuvre son programme est aussi un enjeu pour le respect de la démocratie dans l’ensemble des pays européens. Son échec éventuel risque de porter Aube Dorée au pouvoir et pourrait ouvrir la porte à l’extrême-droite dans les gouvernements de nombreux pays européens.

Il y a une convergence de politiques en Europe qui conduisent à l’austérité. En France aussi, on gèle les pensions des retraites, on n’augmente pas les salariés et les fonctionnaires, on réduit les effectifs partout. Si le degré d’austérité peut différer d’un pays à l’autre, nous sommes bien sur la même voie.

Le peuple grec qui a voté le changement a besoin de l’expression de solidarités multiples: soutien politique de ses choix certes, mais également des actions concrètes pour surmonter la crise économique et sociale qu’il affronte. Nous contribuerons également à ce soutien en nous mobilisant contre la politique d’austérité chez nous.

Nous, associations, syndicats et partis politiques appelons toutes les forces progressistes, des personnes individuelles du département à contribuer activement à la mobilisation en faveur du peuple grec et de son gouvernement dans le bras de fer engagé avec les institutions européennes. Nous appelons à participer aux actions de solidarité avec la Grèce et tout particulièrement :

  • informer sur la réalité de la situation économique, politique, sociale, démocratique et humanitaire en Grèce à travers tous les médias. Les médias alternatifs seront particulièrement sollicités et mis à contribution ;
  • dénoncer les campagnes médiatiques présentant le peuple grec comme des profiteurs de la solidarité, des personnes ne voulant pas travailler, et dénigrant sans cesse Syriza et son gouvernement progressiste ;
  • appeler les collectivités locales du département à contribuer concrètement au soutien au peuple grec en soulignant les analogies de situation, ici et là-bas, résultant des dettes publiques et des exigences des banques ;
  • participer à la collecte de fonds participatifs pour les initiatives sociales locales grecques et soutenir les initiatives prises dans le secteur de l’économie sociale et solidaire ;
  • créer une relation solidaire de fraternité avec les bénévoles des structures de santé pour participer à la collecte et l’envoi de dons, de matériel médical et de médicaments dans un pays où une grande partie de la population souffre de la faim et est dans l’impossibilité de se soigner ;
  • mettre en œuvre  toute forme de soutien que le collectif déciderait

Les organisations et personnes  membres de la liste du collectif 68 de soutien au peuple grec restent évidemment libres de soutenir ou non telle ou telle initiative proposée. C’est également dans le respect des choix de chacun de ses membres, mais aussi parce qu’il est conscient de la nécessité d’un travail en réseau, que le collectif cherchera à s’inscrire dans des initiatives de niveau national ou international poursuivant les mêmes objectifs.

Le « Collectif 68 » s’assurera que ses actions de soutien répondront aux besoins les plus importants de la population grecque, entre autres en prenant directement contact avec des associations, organisations locales…

Par nos actions, nous voulons contribuer à créer un espoir parmi les peuples européens, et toutes les forces sociales et politiques qui luttent contre l’austérité et pour la démocratie pour démontrer que d’autres choix économiques, sociaux, écologiques, sont possibles.

Mulhouse, le 22 avril 2015

Premières organisations et personnes signataires :

L’Alterpresse68, A Contre-Courant, Alternatifs 68, Alternative libertaire, Attac68, CP68, EELV Mulhouse 3 Frontières, IPDC, CGT (UD et USR), Ligue des Droits de l’Homme, PCF68, Parti de Gauche 68,

Jean-François Barjonet, André Barnoin, Noëlle Casanova, Nicolas Chevalier-Roch, Bernard et Geneviève Enggasser, Alain Fremiot, Jean-Jacques Greiner, Claude Holler, Michel Muller, Sylviane Muré, Daniel Muringer, Aline Parmentier, Nadia Peter, Christophe Pouysegur, Jean-Marie Rocklin, Christian Rubechi, Bernard Schaeffer, Djamila Sonzogni, Hubert Strauel, Jean-Marie Stoerkel, Roger Winterhalter

Si vous souhaitez faire partie de cette liste contactez postmaster@lalterpresse.info, ou, par voie postale : L’Alterpresse 68 BP 12123  68060  Mulhouse cedex 2. Vous êtes cordialement invité à participer à la réunion du 11 mai 2015 mentionnée dans le texte « Collectif 68 » : infos pratiques et diverses mis en ligne sur ce site.