Alerte boursouflure !

Alerte,
Moi-je-JiMBi-qui-suis-l’agglo-à-moi-tout-seul est en danger de boursouflure !
Pour ne pas risquer d’ être accusé de non-assistance à personne en danger, je me dois de lancer l’alerte. Les symptômes qui suscitent l’inquiétude sont extraits d’un texte d’auto-congratulation de J.M. Bockel consacré à «cette agglomération(…) à laquelle j’ai consacré 20 ans».
20 ans, n’est-ce pas suffisant ?
J’ai à cœur de conforter notre agglomération à laquelle je suis attaché [manquerait plus qu’il en soit détaché!] pour continuer à l’inscrire dans son environnement de la meilleure façon possible. C’est un défi politique qui s’ouvre à et que je mène avec plaisir, engagement mais aussi sérénité, avec l’appui de l’ensemble des élus de m2A [apparemment le m de Mulhouse est s’écrit petit] dont je tiens à saluer l’implication sans faille. Mes relations avec les femmes et les hommes politiques de notre territoire sont basées sur une confiance mutuelle et une saine envie de construite ensemble» […] ».
Je ne sais pas si vous partagez mon diagnostic mais, à mon avis, on est limite là d’une grave crise d’ego. Non ?
Ces quelques phrases, il y en a encore d’autres, proviennent de l’éditorial de la nouvelle publication que s’est offert le président de la M2A pour se glorifier jusqu’à la caricature. Elle est intitulée ambitions / agglo et tirée à 128 000 exemplaires pour être distribué dans nos boîtes aux lettres. Elle s’adresse aux ambitieux et à leurs ancêtres visionnaires.
Oui, il y a de l’argent pour cela. Mais je n’aurais rien contre une telle dépense d’ailleurs si les cinquante pages étaient un vecteur démocratique et contenaient autre chose que de la propagande. On nous annonce qu’un «grand projet d’agglomération est en cours d’écriture» mais la lecture du magazine permet à la population de l’agglomération de conclure que – circulez – elle n’est pas digne de faire partie des ambitieuses relations de son président.
D’r Wagges